Picto Facebook

Nous installons votre VMC près de Caen et Ouistreham

La mise en place d’un équipement de ventilation doit être adapté à la configuration de votre logement. Pour être sûr de faire le bon choix, faites appel à Sol & Air ! Notre équipe de professionnels en rénovation énergétique vous conseillera dans le choix de votre VMC. Nous effectuons l’installation et le dépannage de vos VMC simple et double flux.

Logo Instagram

Installation de VMC simple Flux

La VMC simple flux est un dispositif permettant le renouvellement de l’air intérieur. Le fonctionnement d’une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique (un ventilateur inversé). Il est généralement situé dans le grenier et aspire l’air vicié de l’intérieur (humide et pollué) pour faire rentrer de l’air neuf de l’extérieur (aussi appelé frais).

L’extracteur aspire l’air ce qui créé une dépression dans la maison : l’air de l’extérieur va ainsi rentrer dans la maison grâce aux bouches d’entrées d’air situées dans les pièces principales (salle à manger, salon, chambre, bureau…). L’air extrait par les bouches d’extraction situées dans les pièces de service, c’est-à-dire celles contenant un point d’eau (cuisine, salle de bain, WC, etc.), est ensuite évacué vers l’extérieur via des gaines et une sortie en toiture.

VMC-simple-flux
VMC-double-flux

La VMC double flux

La ventilation mécanique contrôlée est un système de ventilation qui a fait ses preuves. Il est efficace et il génère surtout d’importantes économies. La VMC se présente sous deux formes : simple flux et double flux. La première propose juste une extraction de l’air vicié, la seconde une extraction et un soufflage. Ainsi l’air récupéré est également utilisé pour produire de la chaleur.

Ce système joue un double rôle. Il extrait l’air pollué des endroits humides avec point d’eau, comme la cuisine, la salle de bain, la buanderie, les toilettes… Il souffle également un air neuf dans les pièces sèches : salle de séjour, chambres… Ce nouvel apport peut être préchauffé par un échangeur de chaleur haute performance.

Cette double fonction (extraction/récupération de l’air) est assurée par un réseau de gaines, qui convergent vers une sorte de bloc situé sous le toit. Ces gaines doivent bénéficier d’une excellente isolation calorifique pour éviter toute formation de condensation. Il faut noter que le dispositif permet uniquement l’échange thermique. L’air « sortant » et l’air « rentrant » ne se mélangent jamais.

La mise en place de ce dispositif exige de faire appel à un professionnel qualifié.